L’histoire du Famas

Photo FAMAS

Le FAMAS veut dire Fusil d’Assaut de la Manufacture d’Armes de Saint-Étienne (Famas).

Cette arme d’assaut qui peut contenir 25 à 30 cartouches a commencé à équiper l’armée française en 1979, après avoir été présenté pour la première fois en 1973.
Initialement le Famas était censé remplacer 3 modèles de l’époque (Le fusil semi-mitrailleur MAS 49 et 49/56, le pistolet mitrailleur MAT 49 et le fusil mitrailleur MAC24/29).

Il est, encore aujourd’hui, en service pour certains corps de l’armée française (entre autres pour la Marine Nationale).

Il est capable de perforer n’importe quel casque à une distance de 300 metres. Sa portée maximale est, quant à elle, superieure à 3000 metres.
Trois modes de tir sont possibles avec un FAMAS: Coup par coup, Rafale de 3 coups et Rafale illimitée.

Le FAMAS possède une cadence de tir assez elevée pour un fusil d’assaut avec environ 1000 coups par minute.

Il peut être chargé avec des balles réelles, des balles à blanc, des balles traçantes, ou d’exercice. (Il peut aussi, en option, être capable de lancer des grenades.)

Le Famas n’est plus produit depuis 2000, date à laquelle le site de la manufacture d’armes de Saint-Etienne à fermé.